Seydou Keïta's Sans titre, 1956-1959